Reeperbahn Festival 2021 |Os artistas “made in France” deste ano!

Le Reeperbahn Festival est de retour ! Depuis ses débuts en 2006, le Reeperbahn Festival est devenu l’un des principaux lieux de rencontre du monde de la musique et montre comment une programmation musicale exubérante peut être combinée avec des intérêts commerciaux dans le domaine de la musique et un engagement dans la société civile. Cette année, 15 artistes “made in France”* se produiront à Hambourg du 22 au 25 septembre prochain. Découvrez-les ci-dessous !

Adam Carpels

L’année 2020 n’était pas exactement l’année idéale pour donner un véritable coup d’envoi à son propre projet solo. Adam Carpels l’a fait quand même, a parié gros et a eu raison. Dans ses productions délicates, le Français combine les influences du dub et du hip-hop instrumental, du breakbeat et de la UK bass dans un amalgame lancinant au caractère sonore affirmé.

 

Blue Lab Beats

Le bidouilleur de rythmes Namali Kwaten, alias NK-OK, et l’instrumentiste multitâche David Mrakpor, alias Mr. DM, produisent une fusion sonore irrésistible qui s’inspire autant de la soul, du funk et du jazz que de l’afrobeat, du high life et du grime. Depuis leurs premiers EP en 2017 et leur premier album Xover, sorti un an plus tard, le duo a fait sensation dans le monde entier.

Cyril Cyril 

En tant que duo, Cyril Cyril produit la musique parfaite pour les soirées enfumées dans les bars rances au-delà des limites de la ville, où des personnages douteux jouent des quatuors minoritaires et se lâchent. Cyril Bondi joue de ses tambours faits sur mesure, tandis que Cyril Yeterian gratte son banjo ou sa guitare électrique – ou parfois les deux..

 

Glauque

Cinq gars de Namur, en Belgique, réinventent le hip-hop en français depuis deux ans et presque personne en dehors du pays ne le remarque ? Pourtant, des singles comme le chatoyant “ID8” ou l’électro-rap entraînant de “Plane” ont tout ce qu’il faut pour devenir des tubes internationaux.

 

Keep Dancing Inc

Continuez à danser ! Ne t’arrête pas ! Une invitation et une promesse d’entreprise en une ? Ça, ce serait quelque chose. Les trois gars de Keep Dancing Inc l’ont inscrit sur leurs cartes de visite et, après deux EP très dansants l’année dernière, ils ont également démontré sur leur album « Embrace » que les années 80 sont immortelles.

 

Kid Francescoli

Les histoires d’amour ne doivent pas toujours se terminer par un désastre : Kid Francescoli en est le meilleur exemple. Lancé au début des années 2000 par Mathieu Hocine, le projet connaît d’abord un succès retentissant avec l’album “With Julia”, que Hocine sort en 2014 avec la chanteuse Julia Minkin, dont il tombe rapidement amoureux. Depuis lors, Kid Francescoli est devenu l’un des groupes pop les plus polyvalents de la scène musicale française, qui serait beaucoup plus terne sans des chansons comme “Moon” ou “City Lights”. Chair de poule non-stop, garantie.

Sarah McCoy

On dit que si vous fermez les yeux sur une chanson de Sarah McCoy, vous pouvez entendre Aretha Franklin, Amy Winehouse et Nina Simone en même temps. À première vue, cela peut sembler exagéré, mais dans des chansons comme “Boogieman” ou “Beautiful Stranger”, la chanteuse et pianiste, qui a parcouru un long chemin, montre qu’à 35 ans, elle joue vraiment dans une ligue musicale que la plupart des gens n’atteignent jamais.

 

Silly Boy Blue

Ana Benabdelkarim a pris son temps pour la production de son premier album – tout vient à point à qui sait attendre, ou quelque chose comme ça. Les rythmes lancinants et les échos vocaux sont toujours présents, comme s’il s’agissait d’un souvenir doux-amer des jours heureux de la jeunesse, mais en fin de compte, le son de Silly Boy Blue n’est que cela : un peu ludique, un peu triste, un peu nostalgique et à tout moment immensément émotionnel.

 

Suzane

Océane Colom est une artiste autodidacte pas comme les autres. Sous l’identité de Suzane, la jeune auteure-compositrice-interprète originaire d’Avignon, dans le sud de la France, fait de la musique depuis 2017 et, depuis l’année dernière, attire de plus en plus l’attention internationale avec des chansons comme “SLT” et “Il est où le SAV ?”. Composées le plus souvent avec un mini-clavier, ses chansons traitent du pluralisme des genres, de la violence sexualisée, mais aussi de la crise écologique ou de l’omniprésence des réseaux sociaux.

 

The Breakfast Club

Enfilez vos patins à roulettes, allez à la plage et glissez sur les dunes – c’est ainsi que sonnent les airs ultra-détendus de The Breakfast Club de la première à la dernière seconde, ce qui se vérifie dans la vidéo de leur single “Patience”. Lancés en 2017 par Léonie Young et Julien Puyau, ils créent depuis une dream pop ravageuse aux guitares finement accentuées dans le spectre de Cigarettes After Sex, Beach House ou The XX.

 

YN

Les spectacles en direct transpirants de caractère rituel postmoderne sont devenus une sorte de marque de fabrique de YN. Le duo de rap français, dont l’abréviation signifie “Yotta Newton”, réussit des fusions inhabituelles de hip-hop, de downtempo, d’éléments tribaux et d’un spoken-word frais d’excellence qui se grave inévitablement dans la mémoire. Urbain et sauvage à la fois, c’est un retour à l’essence même du mot “Rap” : le rythme et la poésie. Un duo qui s’est avéré imbattable à maintes reprises.

 

[wtfplaylist id=”31989″]

The post Reeperbahn Festival 2021 |Os artistas “made in France” deste ano! appeared first on What The France.

Newsletter Updates

Enter your email address below to subscribe to our newsletter

Deixar uma resposta